15.5.10

Coromandel Peninsula


Balade avec Mathilde, deux jours dans la péninsule Coromandel, à deux heures en voiture de Auckland. D'abord la promenade de Cathedral Cove, un parfum de Méditerranée.



Au bout de la route, le ferry pour Whitianga - passagers seulement, 5 mn de traversée.

A l'heure de la marée, alors que le soleil commence à se coucher, rejoindre Hot Water Beach: une pelle à louer sur place, pour creuser dans le sable, là où les eaux chaudes remontent, construire des petites digues, que la mer en revenant va détruire. Drôle, surprenant - l'eau qui jaillit est si chaude qu'il devient impossible de rester dans la pataugeoire après une vingtaine de minutes. Il suffit alors de se plonger dans l'océan, très frais.


Pour un effet sonore, écouter la vidéo - sans oublier le ukulélé du gars en dreads locks.
video

Le lendemain, traversée de la péninsule jusqu'à Coromandel Town, qui entretient son côté "old times" (on chercherait presque le saloon, mais les hôtels vantent leur internet rapide, qui n'est pas si fréquent que ça en NZ).


La côte ouest de la péninsule, somptueuse.




à Colville, au nord, la route s'arrête et le lieu, assez baba cool, a un côté "ravitaillé par les corbeaux". Le café a bonne réputation dans les guides - qui ne mentionnent pas le "tennis club".




Encore la côte ouest. Splendide.



Sur la route du retour, arrêt aux Watergardens de Rapaura, petit bout de forêt tropicale entretenue et animée d'œuvres d'art par une famille de fondus - typique de ce pays, chacun peut défendre son projet personnel et se débrouille, en travaillant dur et en gagnant quelques sous... à l'entrée de la cafétéria, cette œuvre de pierre. Plutôt de belle qualité (pour le reste, la péninsule s'annonçait comme "arty", mais nous n'avons vu qu'un artisanat pour touriste).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire